Saine de corps et d'esprit

Le Kho-lanta des Wich-Wach

Il y a une dizaine de jours que je me suis inscrite chez Wich-Wach.

Vous ne connaissez pas Wich-Wach ? Mais si ! La secte des Grosses. Weight Watchers, si vous préférez.

Vu qu’en ce moment, mon charisme est légendaire (j’ai les cheveux longs, le teint bronzé, j’ai perdu un kilo), j’ai fait des émules et ma collègue Bouchon a décidé de s’y mettre aussi.

Ce matin, alors que Sophie et moi étions en train de veiller à ce que les ouvriers placent correctement les nouveaux néons (traduisez : on matait), ladite Bouchon est entrée avec grand fracas et s’est exclamée : « Les filles ! Hier soir, j’ai soulevé des poids ! « 

– Mazel tov ! s’est exclamée Sophie.

Et moi, qui ne fais que penser à convertir tout ce que j’entreprends en nourriture, ai répondu : « Tu sais que si tu veux, tu peux manger tes points ? »

7833 points

– Manger mes poids ? a-t-elle compris. « Mais tu crois quoi ? Que je soulève des petits pois ? Non, hein ! Je te parle d’haltères en fonte, moi ! »

Après ce malentendu, je lui un peu expliqué les grands principes de l’Organisation.

– En fait, il y a trois équipes : les verts, les bleus et les mauves. Tu es quoi, toi ?

– Vert. Et toi ?

– Bleu.

Là, on a senti passer un petit vent glacé. Un vent de compétition. Les bleus contre les verts.

Bouchon a dit : « C’est un peu comme dans Koh-Lanta, quoi »

– Exactement. Sauf que chez eux, il y a les jaunes et les rouges.

– Enfin… De ce que j’en sais, parce que je n’ai jamais regardé Koh-Lanta.

– Moi j’ai juste regardé la demi-finale. C’était fascinant. Il y avait une bonnasse avec des seins en silicone qui a trouvé un poignard alors qu’elle n’est pas passée par la balise et elle était tellement contente que vous savez ce qu’elle a fait ?

– Nooon, ont répondu en chœur Bouchon et Sophie, captivées par mon récit.

– Elle a glissé le poignard dans sa culotte de maillot et s’est roulée dans le sable de contentement.

– Mais c’est dangereux pour sa mimine ! s’est exclamée Sophie.

– Je dirais même très dangereux.

wouh, je le sens passer

– Explosion de silicone ! a-t-elle crié dans la bibliothèque.

– Il parait même que cette fille a reçu des oranges et n’en n’avait jamais vues auparavant, ai-je ajouté.

– Encore un point commun avec les grosses de chez Wich-Wach, a conclu Bouchon.

3 réflexions au sujet de “Le Kho-lanta des Wich-Wach”

  1. Je vois que chez toi aussi, le retour au boulot est plus agréable que le télétravail !
    Mais finalement, est-ce que les néons ont été bien placés ? Parce que niveau surveillance, vous avez l’air d’avoir un peu lâché prise (jeu de mot involontaire !)

  2. Je dois être blonde je n’ai rien compris …

    ________________________________

  3. Toi blonde ? Jamais de la vie. C’est juste parce que tu n’as pas la télé et que je fais des grosses grosses références culturelles que tu n’as pas. La prochaine fois j’évoquerai Woody, promis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s