Carnets d'atelier

Ambiances d’atelier

Des taches aléatoires pour le décor, faites lors d’une mince éclaircie.

Y voir des montagnes.

Y placer des poussins qui portent des drapeaux de prières.

Esquinter sa plume

Et rogner ses crayons.

Parvenir (douloureusement) à ses fins.

Ecouter les conseils de Claude, qui me disait toujours : « Si tu as le cafard, peins des nénuphars ».

Petits tests couleur en marge du dessin…

Et hoplà

2 réflexions au sujet de “Ambiances d’atelier”

  1. C’est marrant parce que j’avais toujours pensé que Claude disait « Si tu as des tracas, peins des nymphéas ». Mais j’imagine que ses citations sont aussi nombreuses que ses nuances de couleurs !
    En tout cas, merci pour ce making-off (si toutefois le terme s’applique dans ce cas-ci)

Répondre à jamadrou Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s