Il n’y a plus de Douwe Egberts dans l’air

Il a eu beau le chercher partout, retourner ses tiroirs et fouiller sa maison de fond en comble, Père a dû finir par se rendre à l’évidence : il a perdu son CD Douwe Egberts de Noël.

Et le CD Douwe Egberts de Noël appartient autant à la tradition séculaire familiale que le dinde farcie, les scampis à la diable en entrée ou les décos de table fourrées dans le pif.

Que ce soit bien clair, il est impossible d’y échapper.

Une fois la saison noëlienne bien engagée, Père ressort son CD, précieusement rangé parmi les guirlandes lumineuses et les boules argentées et nous le passe et repasse jusqu’à ce que morts cérébrales s’ensuivent.

Mais cet hiver, point de CD Douwe Egberts, regrette Père en nous jetant un regard soupçonneux.

Or je connais mon paternel. Il se demande si cette disparition mystérieuse pourrait être l’œuvre du Malin, ou plus sûrement de ses filles. Nous avons beau clamer notre innocence, il n’en démord pas.

Moi je dis : qui que tu sois, esprit frappeur, sois remercié au centuple pour ce rapt fabuleux.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s