Tigette et jour de fête

29 décembre 2022

Note bien la date et marque ce jour d’une pierre blanche, Gary ! Car aujourd’hui, je viens de finaliser l’écriture de mon livre. Excitée, je pars en quête d’un moine copiste pour faire imprimer en trois exemplaires afin de les refiler à mes relecteurs. Parmi eux : Mélanie, bondissant comme une puce à l’idée de le découvrir en avant-première.

Une fois mes impressions faites, je fais un crochet afin d’acheter un test en pharmacie. Je suis minutieusement les instructions avec l’impression de jouer avec un kit de chimie amusante et me concentre pour éviter que la tigette ne me perfore la cloison nasale et vienne se ficher dans ma cervelle.

J’envoie un message à Mélanie disant : « Tu peux venir me chercher pour aller chez Clémentine, mon test est négatif, je ne suis pas enceinte. Et tu recevras même ton exemplaire de mon livre ! »

Fière, j’inspecte mon ouvrage et je vois que la première phrase n’est pas correcte.

Je feuillette l’ensemble.

Me suis trompée de version.

J’en ai donné une précédente à la moine copiste.

Putain.

Comme c’est fatiguant d’être moi.

Mélanie arrive. Observe mon test. « Mais Bichon ! Tu es positive ! Tu as le Covid ! » crie-t-elle en me brandissant mon test sous le nez.

En effet, la barre s’affiche nettement.

Mère crache ses poumons.

Mélanie recule. Elle dit : « Je me casse d’ici à toute vitesse. Mais avant, vas-y, file-moi mon exemplaire de ton bouquin. »

« Elle ne peut pas, explique Mère. Parce qu’elle est un boulet ».

C’est vrai. Je suis un boulet.

Un boulet, et une paria.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s