Fan des enfants·Marraine d'exception

J’ai gardé un enfant (1)

Oui, je sais : ce titre vous en bouche un coin.

Et pourtant, pour une fois, il n’est ni racoleur ni mensonger : il est simplement vrai.

Car oui, j’ai gardé un enfant.

Pendant un week-end entier.

Disons que j’essaye de ne pas en faire une habitude, mais ce n’est pas pour autant que c’est la première fois que ça m’arrive :

  • Mes petites sœurs sont nées alors que j’étais adolescente et j’en connaissais un rayon grâce à elles.
  • D’ailleurs, c’est moi que mon amie Christine appelait quand sa fille est née pour que je lui donne des conseils. (si, je vous jure).

babysitting5

  • J’avais 18 ans quand ma filleule Aglaé est née. A cette époque-là, ma tante jouait dans une pièce de théâtre et me confiait donc le bébé qui venait de naître pendant des soirées et nuits complètes.
  • J’ai emmené mon filleul Elias en vacances à Marseille pendant une semaine entière. On a manqué rater le train du retour, mais à part cela, il est rentré en un morceau chez lui, le cœur empli d’un mirifique séjour durant lequel il a embroché des pieuvres.
  • Je suis partie en vacances avec mes amis et leurs enfants.

  • Pas plus tard qu’il y a 15 jours, j’ai gardé mon filleul Félix et son frère pendant que Mel-bichon et Monsieur Fred s’octroyaient une petite sortie. Et j’ai bien géré, y compris quand le petit chou de quatre ans m’a demandé : « Dis Natha, pourquoi mon zizi il se lève ? ».

Alors, quand Salomé (8 ans) m’a demandé de venir passer un week-end chez moi, disons que je me suis sentie suffisamment aguerrie pour pouvoir dire oui.