Corse

Go to the bitch

Aujourd’hui, l’Ado nous a fait une grande leçon de bilinguisme. Ensuite, nous l’avons ensevelie. Car, sur l’île de beauté, la tranquillité a un prix.

Par Nathaliochka, il y a
Islande

Jour 10. Le blue lagoon

Le séjour touche à sa fin. Pour terminer en beauté, nous avions réservé nos places au « Blue lagoon », la station thermale de rêve, le truc de ouf qui envoie du pâté. Moi dans mon lagoon Rien de tel qu’une eau à 40 degrés pour détendre nos carcasses, fourbues de s’être Lire la suite…

Par Nathaliochka, il y a
Islande

Jour 9. Le monde des trolls

Pendant que je trainassais dans mon canapé en skaï (souvenez-vous : ambiance épisode de Colombo à la télé, syndrome du dimanche soir, nains de jardin et tueur à la pelle à déneiger) et que les copines apprenaient à Adèle quelques rudiments de peinture, Laurence, Colette et Mère ont emporté avec Lire la suite…

Par Nathaliochka, il y a
Islande

Jour 9. La rivière noire

Aujourd’hui, nous sommes restées à la maison. Nous avons traversé la rue et avons peint la rivière noire. Je me sentais inspirée. Comme toutes les prairies sont clôturées, Adèle n’a pas pu randonner. Elle est rentrée bredouille. Et comme elle avait envie de faire quelque chose de productif, elle a Lire la suite…

Par Nathaliochka, il y a
Islande

Jour 8. Jokulsarlon

Ce matin, j’ai eu 38 ans. Je me suis levée et « pouf », c’était fait. Un peu plus âgée que la veille. J’ai mangé deux tartines de Nutella pour fêter ça, et puis nous nous sommes dirigées vers le glacier de Jokulsarlon. Un trajet sublime, difficile à photographier car nous roulions Lire la suite…

Par Nathaliochka, il y a
Islande

Jour 7. Quitter les îles

Ce matin, hop hop, on se lève et on quitte nos maisons de hobbit, non sans oublier de faire notre petite blague quotidienne sur la météo. Nous disons adieu à la tenancière du camping des flots bleus, en lui expliquant notre nouvelle destination. Dans nos barils de rhum, la déco Lire la suite…

Par Nathaliochka, il y a
Islande

Boire et manger en Islande

Pas toujours facile de découvrir d’autres modes de vie. Par exemple : Ici, l’alcool est hors de prix. Difficile à vivre pour mes pochtrones de copines. Autre difficulté, les cuillères n’existent pas. Et tout ceci sans compter sur le fameux hakarll. J’oubliais presque de préciser que si ça a un Lire la suite…

Par Nathaliochka, il y a
Islande

Jour 5. Helgafell

Ce matin, quelques achats importants, et nous voilà parées pour l’ascension du volcan de l’île. C’est que ça grimpe, cette affaire là. Mais heureusement, nous sommes des randonneuses aguérries. Une fois en haut, une récompense de taille nous attendait. Non seulement les lieux étaient splendides, riches en couleurs. Mais en Lire la suite…

Par Nathaliochka, il y a
Islande

Jour 4. Vers les îles Vestmann

Lever aux aurores pour emprunter la piste de terre sur laquelle on est ballottées comme des sacs de patates. Monter avec la camionnette sur le ferry qui nous transporte vers les îles Vestmann. Avoir l’estomac qui se soulève sur le roulis. Approcher des îles. Splendeur. C’est le moment de faire Lire la suite…

Par Nathaliochka, il y a
Islande

Jour 3. Lac de Pinthvallavatn

Journée aux alentours de la maison. Je laisse les copines pour avancer seule jusqu’à la plage. Solitude. Un cri de goéland argenté de temps à autres. Dieu que ce monde est vaste et beau. Quelle chance j’ai de pouvoir le parcourir…

Par Nathaliochka, il y a
Islande

Jour 2. Seljalandsfoss

Aujourd’hui, il a fait grand beau. 20 degrés. Nous avons donc pu dégainer les pinceaux. Au cas où vous ne l’auriez pas compris, foss signifie «cascade». C’est qu’il y en a des chiées, par ici.

Par Nathaliochka, il y a