Enfants

Compassion

Ce samedi après-midi, avant de « se déguiser et de boire du chocolat chaud en écoutant Shakira » avec Axelle (je ne doute pas un seul instant que vous soyez jaloux d’un tel programme),je l’ai emmenée au cinéma.

Nous avons donc courageusement bravé les flocons et les moins cinquante degrés qui règnaient dehors afin de nous diriger vers la salle de cinéma.

Sur le trottoir se trouvaient quatre sdf qui faisaient la manche, assis dans la neige.

No comment.

Enfants

Chez le boulanger

Mon amie Marielle m’a rapporté l’anecdote suivante.

Son fils Ismaël, en quête de responsabilités, s’est proposé de se rendre seul à la boulangerie qui se trouve juste en face de chez eux.

img083

Puisqu’il possédait plusieurs pièces sur lesquelles il était écrit « 2 », elle le laisse se rendre à la boulangerie, habillé en pyjama, chaussé de ses bottes en caoutchouc et muni de son porte-monnaie.

Etant donnée la légendaire gourmandise du petit Ismaël, il se laisse quelqe peu emporter par la proximité des couques, ainsi que par leur parfum ennivrant…

img084

img085

img086

Ayant terminé sa mission, il rentre à la maison où ses parents s’assurent qu’il l’a remplie dans les règles de l’art.

img087

Marielle, s’inquiétant de savoir pourquoi bon sang un gentil Monsieur avait payé son petit déjeuner (composé, rappellons-le, de deux grands pains familiaux et d’un nombre exorbitant de couques), s’est penchée sur le porte-monnaie de son fils qui contenait exactement : une pièce de 20 centimes et une pièce de 2 centimes.

A la question « As-tu bien plusieurs pièces sur lesquelles il est écrit « 2 »? », Ismaël avait donc répondu oui.

Voilà comment un mystérieux voisin a généreusement offert à Hakim, Marielle et Ismaël leur (copieux) petit déjeuner.