Devenir une vraie pilote

Dans la vie d’un nouvelle conductrice (je vous parle des VRAIES conductrices, pas de ces petites merdeuses qui se pensent reines du monde dès lors qu’elles détiennent un semblant de licence), il y a des étapes importantes. Des « premières fois » qui, mises bout à bout, font de vous des guerrières urbaines aguerries.

Je ne suis pas peu fière de vous annoncer qu’en un mois à peine, j’ai déjà pu additionner ces étapes importantes, faisant d’ores et déjà de moi une pilote (prononcez païlote).

Cette semaine, je vous propose d’explorer ces grands évènements de la vie quotidienne.

La première fois où j’ai roulé seule.

Sans Jean-Chri pour me donner des informations sur l’état de la route (feux rouges, priorités de droite et autres éléments importants).

La première fois où je me suis sentie dans mon bon droit.

La première fois que j’ai pris l’autoroute.

La première fois que je me suis garée.

Je suis restée prostrée devant l’horodateur en me demandant comment ça fonctionnait.

Une femme est passée avec son enfant devant moi et j’en ai profité pour lui demander de l’aide, ce qu’elle a fait avec bon cœur.

A un moment où elle repartait, j’ai entendu son enfant lui dire : « Maman… La femme… elle est bête ??? »

 

La première fois que j’ai fait le plein.

 

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :