Un commentaire sur “Fée du logis

  1. Tu voiiis?! J’t’avais bien dit que tes carreaux étaient crades!

Laisser un commentaire