Deuil

Chute libre

Le thème du défi Inktober était « chute libre ».

Autant vous dire que l’écho qu’il éveille en moi est ultra douloureux. Mais j’ai décidé de ne pas le contourner et de me l’approprier tout de même.

Qu’y a-t’il après la chute libre ?

Parfois, j’aime à les imaginer buvant du café fort en contemplant les pics enneigés. Tendant l’oreille, ils pourraient avoir vent de ce qui se passe ici : Tu sais, la vie est souvent un peu vide sans ton rire qui résonne, mais elle continue. On pleure un peu moins souvent, mais toujours au moment où on s’y attend le moins. Les larmes nous prennent parfois au dépourvu, comme votre départ. On apprend à faire sans. Comment fait-on pour apprendre une chose aussi impensable ? Peut-être en observant ce qu’il y a de beau ici bas… Notre grande famille est si belle depuis toujours. Nous essayons de prendre soin les uns des autres. J’habite ici. Il y a tes portraits sur les murs. Il y a un nouveau chaton très mignon. Le jardin est splendide. L’air de rien, les saisons passent. Nous sommes riches de tout ce que vous nous avez donné.

Je vous imagine entourés de montagnes, de chardons, d’edelweiss et de ciel bleu.

montagne.jpg

2 commentaires sur “Chute libre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.