Jour 1. Geysir

Comme son nom l’indique (ce qui est assez rare pour être souligné), et comme ne l’indique absolument pas du tout l’affiche, Geysir est un geyser.

Martine : «Quelle tronche elle tire, celle-là. On dirait qu’elle a perdu sa quinzaine».

Le principe :

Attendre, au bord d’un trou qui pue l’oeuf pourri que de l’eau chaude en sorte.

Personnellement, l’odeur ne m’a pas trop incommodée. Au contraire, je me sentais un peu comme à la maison, quand Happy-le-chien pète le soir sur sa carpette.

Un commentaire sur “Jour 1. Geysir

Ajouter un commentaire

  1. La tête sur l’affiche, c’est une publicité pour la clinique psychiatrique locale ? En tout cas c’est très réussi !

    Si dans ton road movie islandais, tu passes par Siglufjordur, est-ce que tu pourras saluer l’inspecteur Ari Thor pour moi ? C’est un coin qui devrait te plaire, c’est au nord du nord de l’Islande et les habitants y sont un peu désoeuvrés depuis qu’ils ont pêché le dernier hareng

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :