Fée du logis

Les raisons pour lesquelles on aime Ikea

Nous sommes bien d’accord : Ikea, c’est le mal.

enfer-hell-diable-1020x500

Cette enseigne cumule à elle-seule nombre de dérives que nous aimons pointer du doigt (désastre écologique, mondialisation, uniformisation des intérieurs).

Dans un monde où il est de bon ton de boire de l’eau de pluie acide et de tricoter des pulls en poils de lama, Ikea fait tache.

Mais dès qu’il s’agit d’Ikea, il se peut que nous perdions tout sens civique et que nous devenions des traîtres, des vendus, des Judas.

judas

« J’ai besoin d’un nouveau salon, je crois que je vais craquer mon slip »

Voici donc, en exclusivité pour vous ce soir : Les raisons pour lesquelles on aime Ikea.

ikea

« Ikea, bonne idée »

trait

Ikea, ce n’est pas seulement un magasin : c’est une destination

On peut s’y rendre en famille au même titre que nous irions au zoo, au cinéma ou dans un parc d’attractions. Ca prend la journée et ça fait le bonheur des petits et des grands.

On peut aller chez Ikea sans rien acheter, juste pour le plaisir de flâner dans les allées.

ikea1

ikea2

 

trait

A l’entrée, on peut droper les enfants dans les balles et les laisser jouer là pendant nos achats.

C’est du fun à moindre prix. 

On les récupère le soir, exténués et heureux.

Et nous, on a pu faire flamber notre carte gold tranquillou sans même devoir penser à eux. Quiétude.

« Reste bien sage, Donovan. Je viendrai te rechercher le mois prochain »

trait

On peut s’inventer des vies en testant toutes les pièces du showroom.

« Eh oui, je suis toujours aussi ordonnée »

trait

Le repas : de délicieuses boulettes de renne, mélange de tripes de chat de gouttière, de carton et de lapin écrasé sur le bord de la nationale. Servies avec des frites suédoises (hérésie pour les belges).

boulettes renne

« Couilles de rennes sur lit de vomi. Bon appétit »

Et en sus, c’est boissons à volonté.

shot

« Attends, je me fais encore un shot d’eau de sureau »

trait

Pour bien digérer les boulettes, on s’installe pour faire une méga sieste sur des matelas de compétition.

ikea matelas

trait

Chez Ikea, les meubles portent un prénom de viking.

On s’assied sur Amalrik pour boire son café.

On se douche avec Sven,

on se couche sur Günter,

on fait de beaux rêves avec Ivar.

viking

« Je prendrai le même version table de nuit »

Grâce à Ikea, tu peux demander à ton mari qu’il te prenne sur Billy sans qu’il rechigne.

2cc233950601fae5b263f094e299a5ef

« Y’a pas à dire : c’est du solide, cette étagère »

1984-00-00-publicite-ikea1

A ce propos, j’ai remarqué que Billy peut aussi bien être une étagère qu’un lit ou qu’une tringle à rideaux.

J’imagine que le type qui est chargé de trouver des noms aux meubles a totalement la flemme.

Et puis Billy, ça passe mieux qu’Arnaldur (qui en a une molle).

gaston lagaffe

« Le nouveau presse-ail je l’appellerais bien Billy »

trait

Les crayons sont gratuits. Et les mètres ruban en papier.

C’est toujours utile.

picasso

« Là je sens qu’avec du matériel de si bonne qualité, je vais vous pondre un chef d’œuvre »

trait

Ikea nous réconcilie avec le bricolage.

Rien de plus simple que de monter un de leurs meubles.

Un manchot paralytique y parviendrait. 

desamorcer-bombe

« Le fil rouge sur le fil bleu

trait

9 commentaires sur “Les raisons pour lesquelles on aime Ikea

  1. Je suis peut-être une extra terrestre mais je n’ai jamais compris la folie IKEA… lol
    Je n’ai jamais mangé chez Ikea
    Je déteste aller la bas… le chemin, le monde, je peux pas
    Je n’ai jamais rien acheté chez Ikea… (comme meuble en tous cas, je me laisse avoir par les bougies par contre quand quelqu’un me maltraite et me ramène la bas de force)
    Bref, che ne compwend pas…

  2. Mais comme tu as de la chance ! J’adorerais détester. Mais non, c’est plus fort que moi.

  3. Intéressant, ce lien. Et ce serait pratique, de commander des timbres chez le boucher. Ou des gâteaux à la bibliothèque.

  4. C’est quand il y aura des charpentiers-oculistes que le monde tournera bien !

  5. Mouhahahaha, qui ose vraiment croire qu’il peut aller chez Ikéa comme ça, juste pour regarder, mais surtout pas pour acheter ? C’est physiquement impossible et c’est étudié pour. Quand j’y avec ma (désormais ex) compagne, je veux toujours prendre les raccourcis pour éviter des endroits qui ne nous intéressent pas (que je crois, naïf que je suis !) mais non, elle veut toujours tout voir…

    Sinon, vous avez pensé au boulanger-papetier dont la spécialité serait le mile-feuilles ? Comme le monde serait beau !

    Par contre, si le boucher a un point poste, il est tout à fait possible d’acheter des timbres avec ses cotelettes. Et pour ça, je dis « Merci bpost ! »

  6. Moi, ce que j’aimerais, c’est acheter des timbres et des côtelettes CHEZ IKEA. Comme ça la boucle est bouclée.

  7. Si tu veux des côtelettes en kit, ça s’appelle un cochon. Mais après c’est compliqué parce qu’il y a le bien-être animal et l’AFSCA qui s’en mêlent…

    Pour les timbres par contre c’est plus compliqué. En plus les timbres suédois n’intéressent que les philatelistes et ceux qui ont de la famille là-bas

Laisser un commentaire