PEH : Plan d'Elargissement d'Horizons·Roller

Pour rencontrer des hommes célibataires, j’ai acheté des rollers

Pour mon premier PEH, j’ai décidé de me joindre à Nel à la roller parade du jeudi.

Pour rappel : Un PEH, c’est un Plan d’Élargissement des Horizons.

Destiné aux célibataires, il consiste à participer à une activité à laquelle ils n’auraient peut-être jamais participé naturellement.

RollerBabies_3

« Tu plaisantes, Joséphine ? Je suis née avec ces foutus trucs aux pieds »

trait

Il faut savoir que Nel a l’habitude de ce genre d’activité.

Elle en fait toutes les semaines depuis des années et elle ondule sur le bitume comme si elle était née des roulettes greffées aux pieds.

Kailah Macri« Suis-moi, mon bichon »

Quant à mon expérience de ce sport, elle est plus limitée.

Enfant, je faisais bien quelques allers et retours en patins à roulettes dans la petite cour devant la maison, mais je ne tombais jamais parce que je marchais au ralenti, en soulevant bien mes pieds comme un cosmonaute qui aurait peur d’abîmer la Lune.

 

Pour faire du roller, il faut un minimum de matériel.

Ne fût-ce qu’une paire de rollers, me direz-vous.

Et je pense que des protections chevilles-jambes-genoux-coudes-mains-visage ne seraient pas du luxe non plus, à vrai dire.

En femmes avisées, nous avons décidé de profiter des soldes afin d’acquérir ma panoplie de parfaite patineuse.

Nel, en imminente spécialiste, m’a accompagnée.

Elle voulait s’acheter une paire elle aussi, parce que les roues de ses rollers actuels se dévissent et elle pense (sans doute a raison) que ce n’est ni pratique ni sécurisant.

Hystérie dévastatrice des soldes oblige, il ne restait que peu de paires à ma taille, pour ne pas dire qu’il n’en restait qu’une seule. Mais quelle paire ! D’un rose bonbon irisé, ces rollers là ressemblaient un peu à de grosses dragées. Des rollers de Spice girls.

roller rose.png« Mire-moi ça »

Nel m’a conseillé de les essayer en me promenant un peu dans le magasin. J’ai donc obtempéré.

Mon intention était la suivante : ne pas la ramener et faire un petit tour nonchalant dans les allées du magasin.

C’est dingue comme l’équilibre -cet élément qui semble inné- devient rapidement une notion désuète et lointaine, une fois perchée sur ces engins.

J’ai très vite senti que les séances de mon enfance sur mes Fisher-Price à quatre roues et crans d’arrêt ne m’avaient pas suffisamment préparée à affronter la vraie vie d’adulte, celle où l’on doit chausser des bottines roses élevées sur une seule rangée de roulettes très très glissantes.

Vous vous en doutez : il ne m’a pas fallu deux minutes pour choir lamentablement et avec grand fracas parmi les tringles de maillots de foot, elles-mêmes montées sur roulettes.

essayage rollersUn choc violent, conduisant immédiatement à une fesse violette.

Quel sport dangereux.

Je croise les doigts pour que demain tout se déroule bien et que le circuit ne nous fasse pas passer le long de la Meuse. Car je refuse de déraper et de couler à pic, entraînée par le poids des grosses dragées vissées à mes pieds.

Trois fois hélas, je crains que le «Plan d’élargissement d’Horizons» ne se transforme pour moi en «Réduction de tous les horizons». Car une fois édentée, mon potentiel de séduction diminuera de beaucoup.

Et puis, étant donné que Nel possède maintenant deux paires de chaussures roulantes, elle veut bien m’offrir son ancienne paire.

Vous savez, celles dont les roulettes se dévissent…

Ca vous a plu ? Vous aimeriez connaître la suite ?

C’est par ici.

Un commentaire sur “Pour rencontrer des hommes célibataires, j’ai acheté des rollers

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.