Soirée riz frit-chaton-Riverdale

Nous étions samedi soir. Les fêtes de Wallonie battaient leur plein, mais malgré cela, ni Adèle ni moi n’avions envie de sortir.

alexandre_cabanel

Trop la flemme

Il faut dire qu’elle avait été chercher son nouveau chaton la veille et que, bien entendu, nous étions en adoration – que dis-je : en pâmoison – devant l’animal.

adoration

L’Adoration du Chaton

Nous avons décidé de brosser les fêtes de Wallonie. Comme ça, sans prévenir personne. Le plus discrètement possible.

On s’est dit : « Il faudrait que l’on termine Riverdale ». Preuve que nous avons d’autres obligations dans l’existence que de se foutre une mine au peket.

riverdale.jpg

Riverdale, c’est la série que l’on a commencé à regarder après le décès de Jean-Chri, pour nous changer les idées. On s’était dit que c’était la série parfaite : un truc pour ados bien léger.

Sauf que.

Sauf que Riverdale, si vous l’avez vue (et sans vouloir vous spoiler le moins du monde), ce n’est pas si léger que ça pour des personnes qui viennent de perdre un être cher, parce que le point de départ, c’est quand-même un adolescent qui se noie dans une rivière.

ophelia-millais.jpg

Mais le pire dans cette série, c’est encore qu’elle est barbante à souhait. Tellement barbante qu’il nous a fallu plus d’un an pour (ne pas) la terminer.

Vous penserez certainement que rien ne nous oblige à la regarder jusqu’au bout (je suis de cette école), mais Adèle est de l’école : « Je lis un livre commencé jusqu’au dernier chapitre/ Je termine le pot de choco entamé).

Riverdale, c’est tellement chiant qu’il nous fallait un truc attrayant pour contrebalancer l’affaire. Donc on a fait frire du riz dans lequel on a jeté toutes sortes de bonnes choses. On a posé le chaton sur nos genoux. Adèle a envoyé un message à son amie Céline : « Je serais bien sortie avec toi ce soir, mais vois-tu, j’ai un nouveau chaton. Il a besoin de sa maman. » puis elle a balancé une photo.

Céline a répondu qu’elle était déçue, mais que la photo du chaton adoucissait sa peine.

« C’est passé crème », m’a dit Adèle.

On a regardé Riverdale.

Quand la série a brusquement tourné en comédie musicale, Adèle a hurlé « Je meurs » et on est allées se coucher.

Le lendemain, j’ai expliqué notre soirée à Caro. Je lui ai dit : « Tu te rends compte ? Et personne ne m’a appelée pour me réclamer. Tu sais ce que ça veut dire ? Que personne n’est sorti. Moi et mes amis, on est devenus trop vieux. »

Elle m’a répondu : « Mais non ! Ca veut juste dire que personne ne voulait te voir. »

Ce qui est faux, évidemment.

philippe-jacques-linder-le_quadrille_a_bullier.jpg

2 commentaires sur “Soirée riz frit-chaton-Riverdale

Ajouter un commentaire

  1. Tsss, je pense que Caro est un peu jalouse de ta (notre) vieillesse assumée et rayonnante.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :